L’Espagne teste actuellement des radars anti-freinage

Pour lutter contre les mauvaises habitudes de certains usagers de la route qui auraient pris l’habitude de freiner fortement à l’approche des radars afin d’éviter de se voir remettre une contravention, l’Espagne a décidé de mettre en place des radars anti-freinage.

Des radars anti-freinage afin de lutter contre les chauffards qui ralentissent au dernier moment en Espagne

Si l’efficacité des radars automatiques est reconnue, il convient de garder à l’esprit qu’une fois leur positionnement connu des usagers de la route empruntant régulièrement un axe routier défini, il est plus simple pour ceux-ci de repérer les zones où se situent les radars et de ralentir uniquement à l’approche des dispositifs automatiques afin d’éviter de recevoir une amende pour excès de vitesse. 

Ce type de comportement existe partout, notamment en Espagne, et s’est vu souvent facilité grâce aux applications mobiles permettant aux usagers de la route de signaler la présence de radars.

Pour lutter contre ces comportements routiers dangereux, la direction générale du trafic espagnole (la DGT) a fait le choix de tester une nouvelle forme de radars : les radars anti-freinage. Il s’agit de boîtiers vidéo mobiles permettant de filmer les véhicules et qui sont positionnés en amont du dispositif de contrôle automatique. Ainsi, même si l’usager de la route décide de freiner brusquement afin d’éviter d’être sanctionné, sa vitesse de circulation aura d’ores et déjà été relevée grâce au dispositif vidéo.

16 radars de ce type et de nouveaux drones pour lutter contre l’insécurité routière en Espagne

Pour réaliser son test visant à définir l'efficacité des radars anti-freinage, la DGT a commandé 16 de ces dispositifs, qui seront disposés à différents endroits du réseau routier secondaire espagnol. De plus, pour tenir ses objectifs ambitieux visant à réduire de moitié la mortalité routière à l’horizon 2030, la DGT a également commandé de nouveaux drones, qui viendront épauler les 40 dispositifs volants déjà en service.