Voiture sans permis en panne

Les jeunes usagers de plus en plus portés vers les voitures sans permis

Si les voitures sans permis étaient, il y a encore quelques années, des véhicules majoritairement appréciés par les personnes âgées n’ayant jamais pu passer leur permis de conduire avant, ce n’est plus le cas maintenant et de plus en plus de jeunes conducteurs font le choix de se tourner vers les voitures sans permis bon gagner en expérience de conduite de véhicules à quatre roues plutôt que de se tourner vers des cyclomoteurs. 

Les catégories de conducteurs intéressées par les voitures sans permis évoluent

Auparavant, les voitures sans permis restaient généralement les véhicules de prédilection des seniors qui n’avaient jamais passé le permis de conduire, mais qui devaient néanmoins bénéficier d’un minimum d’autonomie. Mais certaines évolutions récentes du code de la route sont venues chahuter cette habitude. Ainsi, depuis que le permis AM a remplacé le BSR, la conduite des voitures sans permis est ouverte aux usagers à partir de l’âge de 14 ans. Ils sont de plus en plus nombreux à choisir des voiturettes plutôt que de se tourner vers les scooters, souvent vus par les jeunes conducteurs comme par leurs parents comme moins sécuritaires que les voiturettes.

Mais d’autres catégories de conducteurs peuvent aussi choisir de se tourner vers les voitures sans permis. Ces véhicules ont notamment été adoptés par des automobilistes ayant vu leur permis de conduire être retiré suite à des infractions trop nombreuses. En effet, à moins que l’interdiction de conduire tout type de véhicule motorisé ait été décrétée par un juge, ces usagers de la route peuvent continuer à conduire les véhicules associés au permis AM, et donc des voiturettes.

Un rajeunissement de l’apparence des voiturettes

Pour plaire à des usagers plus jeunes que les anciens propriétaires de voitures sans permis, les constructeurs de voiturettes se sont adaptés. Fini les pots de yaourt qu’il était auparavant possible de croiser le long des routes, les nouvelles voitures sans permis adoptent des lignes beaucoup plus modernes, inspirées par les designs des automobiles récentes. Ainsi, il est dorénavant possible de croiser des voiturettes sans permis reprenant l’apparence de citadines, de SUV voire même de cabriolets.

L’intérieur de ces nouvelles voitures sans permis n'est pas en reste puisque les tableaux de bord s’entourent dorénavant d’autoradios, les airbags font leur apparition dans les habitacles et des moteurs électriques peuvent remplacer les moteurs diesel.

De nouvelles formes d’acquisition pour ce type de véhicules

Enfin, la méthode d’acquisition d’une voiture sans permis a également évolué ces dernières années. L’ajout de nouveaux équipements dans les véhicules et de nouvelles options permet des fourchettes de prix allant de 9 000 euros jusqu’à plus de 20 000 euros. De plus, les conducteurs de voitures sans permis ne sont plus obligés de se tourner vers l’achat, mais peuvent également se tourner vers de la location longue durée, sur le modèle de ce qui est proposé pour les voitures classiques.