Définition : période probatoire

La période probatoire varie selon la formation à la conduite suivie et va de 2 à 3 ans, faisant passer le capital initial de points de 6 à 12. Pendant cette période, les jeunes conducteurs doivent apposer le disque “A” sur la carrosserie de leur véhicule. Ce délai peut être réduit si le jeune conducteur a suivi une formation à la sensibilisation routière complémentaire dans les 6 à 12 mois après l’obtention de son permis de conduire (dès janvier 2019).

Retour vers le lexique code de la route

Nos articles associés :

Nos définitions les plus recherchées :

Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.