Interieur moderne d'une voiture autonome

Suite à l’accident survenu dans le 13ème arrondissement de Paris, G7 immobilise ses taxis Tesla

Suite à l’accident qui a eu lieu samedi dernier dans le 13ème arrondissement de Paris, G7 suspend les courses de ses taxis Tesla, alors que le constructeur indique qu’aucune défaillance technique n’a été relevée.

G7 annonce la suspension de ses taxis Tesla dans la capitale

La compagnie de taxis G7 a annoncé sa décision de mettre à l’arrêt l’ensemble de ses taxis Tesla suite à l’accident grave survenu le samedi 11 décembre dans le 13ème arrondissement de Paris, impliquant une Tesla Model 3. Cette mesure a été prise “par précaution” par G7, le chauffeur du véhicule impliqué dans l’accident ayant affirmé durant sa garde à vue qu’il avait été la victime d’une défaillance technique du véhicule.

D’après G7, ce sont donc 37 chauffeurs de taxi qui sont concernés par cette décision de suspension de service pour ses taxis fabriqués par Tesla.

Le constructeur assure qu’aucune défaillance technique n’est à l’origine de l’accident

Le constructeur automobile Tesla n’a pas tardé à réagir après l’annonce de l’accident, en affirmant qu’après avoir eu accès aux données techniques du véhicule, aucune trace de défaillance technique n’avait été décelée et que le véhicule avait opéré comme demandé. 

Si l’entreprise n’a pas fait de commentaire concernant la décision de G7 de mettre à l’arrêt ses taxis Tesla Model 3, un porte-parole de Tesla a cependant indiqué que le constructeur automobile restait à la disposition des autorités afin de leur transmettre les données du véhicule recueillies à distance.