Travaux sur une piste cyclable

Le plan vélo bénéficiera de 250 millions d’euros en 2023

Matignon annonce que le plan vélo bénéficiera de 250 millions d’euros durant l’année 2023 afin de tenir les promesses faites en 2018 et visant à revoir drastiquement les infrastructures cyclables.

250 millions d’euros pour rendre la pratique du vélo plus attractive

Matignon a indiqué que le plan vélo bénéficiera, pour l’année 2023, d’une enveloppe d’un montant total de 250 millions d’euros, dont 200 millions qui seront investis dans les infrastructures cyclables et 50 millions utilisés afin de construire de nouveaux aménagements adaptés au stationnement des vélos.

Les investissements rendus possibles grâce à cette enveloppe seront décidés dans une logique de contractualisation avec les collectivités locales, afin que les nouveaux aménagements soient les plus utiles et les plus efficaces possible. Le déblocage d’une telle enveloppe devrait être un véritable plus pour les agglomérations rurales ou périurbaines, qui pouvaient avoir jusqu’ici des difficultés à débloquer des budgets suffisants pour réaliser les aménagements nécessaires afin de rendre la pratique du vélo plus sécuritaire.

Des investissements importants dans des infrastructures cyclables sécurisées

Lancé en 2018 par Elisabeth Borne, alors ministre des Transports du gouvernement d’Edouard Philippe, le plan vélo, qui devait à l’origine s’étendre jusqu’en 2025 et compter une enveloppe de 350 millions d’euros a été un tel succès, avec 365 millions d’euros de subventions versées à 933 projets d’aménagement que le gouvernement avait débloqué 150 millions d’euros supplémentaires afin de permettre au plan vélo de continuer son développement national jusqu’en 2027.

En plus des aménagements, le plan vélo comportait également tout un volet lié à l’éducation des plus jeunes à la conduite des vélos en toute sécurité, avec en objectif affiché la réduction des décès d’usagers de la route vulnérables sur les routes.