Conducteur telephone distraction

Une IA détectant les distractions au volant testée au Canada

Des chercheurs de l’Université de l’Alberta, au Canada, planchent sur un projet d’intelligence artificielle capable de détecter les signes de distraction au volant.

Des caméras pour détecter les automobilistes distraits au volant

Des chercheurs canadiens ont installé, dans le cadre de leurs travaux, un ensemble de caméras dans Edmonton, en Alberta. L’objectif des chercheurs est de définir si des intelligences artificielles sont capables de reconnaître les dispositifs pouvant provoquer des distractions chez les automobilistes, et notamment les téléphones portables.

Pour pouvoir fonctionner correctement et être déployées dans l’avenir, cette technologie devra être capable de détecter les différents états des téléphones, à savoir s’ils sont allumés ou éteints afin de savoir s’ils peuvent causer des distractions chez les automobilistes.

Les caméras devront également être capables de différencier les téléphones d’autres types d’objets, comme par exemple des portefeuilles.

Une technologie qui existe déjà à l’autre bout du monde

Il n’y a pas qu’au Canada que des chercheurs testent des intelligences artificielles ayant pour mission de détecter les sources de distraction chez les automobilistes. C’est notamment le cas en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, où l’entreprise Acusensus teste, elle aussi, une technologie qui aurait d’ores et déjà permis de détecter des sources de distraction chez 30 000 usagers de la route en seulement trois mois.