Drapeau de l'union europeenne

Fin des véhicules thermiques : 9 États Européens demandent un cadre à la commission Européenne

9 pays Européens ont envoyé une lettre commune à la Commission Européenne afin de demander un cap ambitieux et rentable pour permettre le passage au zéro émission en matière de transports.

Les représentants de 9 pays Européens cosignent une demande d’encadrement Européen pour la fin de distribution des véhicules thermiques

Dans une lettre commune adressée à Frans Timmermanns, vice-président exécutif de la Commission européenne, et Adina Valean, commissaire Européenne aux transports, les représentants de 9 pays Européens ont exprimé leur besoin de bénéficier d’un cadre à la fois clair et rentable lié à la fin de la vente de voitures thermiques et au passage aux véhicules propres. L’objectif de cette demande est de permettre aux pays de l’Union Européenne d’envoyer des messages clairs aux différents acteurs des industries concernées afin de s'assurer que cette transition aura lieu dans les temps associés aux objectifs à court et long terme de l’Europe.

La pollution émise par les véhicules représente une part importante des émissions de gaz à effet de serre en Europe

Dans leur lettre, les représentants des différents pays rappellent que les émissions de gaz à effet de serre rejetées par les véhicules représentent à elles seules un quart des émissions Européennes, et que le transport routier représente 70% de ces émissions. Ce niveau de pollution est en grande partie porté par les véhicules de tourisme.

C’est pour s’attaquer efficacement à ces chiffres que les 9 pays cosignataires de la lettre adressée à la Commission Européenne demandent un durcissement des standards d’émissions de CO2 afin d’accélérer la transition au zéro émission, mais aussi une date claire et précise associée à la fin des ventes de voitures thermiques dans l’Union Européenne car tous les États membres sont libres d’établir leurs propres calendriers. Et si certains pays européens, comme la Norvège, prévoient la fin des ventes de voitures diesel et essence dès 2025, d'autres, comme la France ou l'Espagne, ne prévoient de mettre fin aux ventes de voitures thermiques qu’en 2040.