Vouture electrique branchee a une borne

L’aide pour les voitures électriques réduite de 500 millions

L’aide pour les voitures électriques réduite de 500 millions

Le Sénat a déposé un amendement visant à réduire le montant de la future aide à l’achat des voitures électriques, afin de laisser le temps à la filière automobile de rattraper son retard dans ce domaine.

Une aide à l’achat des voitures électriques moins importante ?

Le Sénat vient d’adopter un amendement sur le projet du budget 2023 qui réduit de 500 millions d’euros le montant de l’aide à l’acquisition d’une voiture électrique

La motivation à l’origine de l'adoption de cet amendement par le Sénat tient du fait que 80% des véhicules électriques qui sont vendus en France sont importés depuis l’étranger, et notamment de Chine, qui contrôle à elle seule 75% de la chaîne de production des batteries.

En réduisant le montant de l’aide à l’achat d’une voiture électrique de 500 millions d’euros, le Sénat espère donner un petit peu plus de temps à la filière automobile française afin de lui permettre de proposer plus de véhicules électriques dans les années précédentes. 

Le ministre de la Transition écologique porte un avis défavorable par rapport à cet amendement

Suite à l’adoption de cet amendement, le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu a indiqué qu’il était défavorable à cet amendement. Pour lui, accepter l’amendement proposé par le Sénat reviendrait à dire qu’il serait possible de faire une pause dans la lutte contre le réchauffement climatique. Si le ministre comprend la volonté du Sénat de privilégier la filière automobile française, le fait de baisser les montants des aides risque de réduire le rythme de renouvellement du parc automobile et de ralentir la transition écologique.