Voiture de rallye sur une route enneigée

Formule 1 : une essence non polluante pourrait voir le jour

L’avenir électrique de l’automobile met en danger de nombreux moteurs et leurs carburants, notamment dans le monde de la Formule 1. L’objectif numéro 1 est de réduire la pollution et un gros travail est fait pour fabriquer un carburant neutre en carbone. Les acteurs du monde du sport automobile travaillent d’arrache pied pour développer un nouveau carburant d’ici 2026.

Le E-Fuel, un carburant synthétique

Ce carburant synthétique serait puisé dans la biomasse et créé grâce aux nouvelles technologies de capture du carbone. Prise en charge par le directeur technique de la Formule 1, Pat Symonds, la fabrication de ce carburant est déjà testée au Chili par la marque Porsche. 

Comment ça marche ? 

Les éoliennes séparent l’eau en hydrogène et en oxygène. On ajoute ensuite l’hydrogène au dioxyde de carbone, ce qui donne du méthanol synthétique, qui est neutre en carbone. En d’autres mots, ce carburant rejette dans l’air ce qu’il a retiré au préalable : sa production de carbone est donc nulle. Ce carburant synthétique pourrait être utilisé dans les voitures et les avions. Un espoir pour les moteurs à combustion ?