Pistolets de carburant a une station service

Des pénuries de carburant à venir pour la baisse des ristournes ?

Des pénuries de carburant à venir pour la baisse des ristournes ?

Le mercredi 16 novembre 2022, la ristourne sur les carburants sera réduite. Une situation qui a bien été prise en compte par les usagers de la route, qui sont nombreux à faire la queue aux stations-service avant la baisse de la ristourne, avec le risque que cela provoque de nouvelles pénuries.

Une réduction des ristournes à la pompe le mercredi 16 novembre

Ce mercredi 16 novembre 2022 aura lieu la baisse du montant de la ristourne sur les prix des carburants mis en place cet été. Ce mercredi, le montant de la ristourne à la pompe diminuera de 20 centimes pour atteindre 10 centimes, rendant le plein de carburant plus cher. De même, la ristourne proposée par TotalEnergies diminuera également de 10 centimes pour atteindre les 10 centimes, rendant le prix du plein d’autant plus élevé. La fin définitive de la ristourne sur les carburants reste prévue pour le 31 décembre 2022, et laissera la place à des aides spécifiques pour les gros rouleurs.

Les usagers de la route font la queue aux stations-service

Alors que les conséquences de la pénurie de carburant due aux grèves dans les raffineries TotalEnergies et Esso-Exxonmobil continuent de se faire ressentir dans certaines stations-service d’Île-de-France, les automobilistes se retrouvent une nouvelle fois à faire la queue devant les stations-services.

Mais cette fois-ci, ce n’est pas la nécessité qui les pousse à faire des heures de queues, mais bien le besoin de faire des économies en anticipant la réduction de la ristourne sur les carburants.

La situation est telle que des pénuries pourraient de nouveau toucher certaines stations-services, et notamment les stations-services TotalEnergies, qui proposent actuellement les ristournes les plus importantes.