Vol de voiture avec effraction

Un véhicule volé identifié grâce à sa Vignette Crit’Air

Des policiers ont arrêté un voleur de voiture présumé à Saint-Etienne-du-Rouvray grâce à l’identifiant du véhicule inscrit sur la vignette Crit’Air.

Les policiers intrigués par les plaques d’immatriculation d’un véhicule

C'est le samedi 16 avril, un peu avant 22h, que des agents de police ont été soudainement intrigués par une Peugeot 208 laissée en stationnement rue Eugénie-Cotton, à Saint-Etienne-du-Rouvray, dans le département de la Seine-Maritime.

Soupçonneux, les policiers se sont empressés de vérifier le numéro indiqué sur les plaques d’immatriculation de la voiture. S’il s'agissait bien de plaques d’immatriculation destinées à une Peugeot, le numéro appartenait cependant à un autre modèle de la marque au lion : une Peugeot 807.

Une suspicion confirmée par la Vignette Crit’Air

En inspectant de plus près la 208, les agents des forces de l’ordre ont remarqué que celle-ci possédait une vignette Crit’Air. Or l’une des spécificités des vignettes Crit’air tient notamment dans le fait qu’elles comprennent le numéro d’immatriculation de la voiture sur laquelle elles sont apposées.

Les policiers ont remarqué que ce numéro d’immatriculation était différent de celui indiqué sur les plaques d'immatriculation installées sur le véhicule. En réalisant un recoupement avec le numéro d’immatriculation indiqué sur la vignette Crit’Air, les agents ont découverts que cette 208 avait été déclarée comme ayant été volée quelques jours auparavant à Bois-Guillaume, également une commune de la Seine-Maritime.

Les policiers ont donc attendu qu’un usager s’installe au volant du véhicule déclaré volé pour le suivre, le contrôler puis l’interpeller. Le conducteur du véhicule, âgé de 22 ans, a été dans l’incapacité d’expliquer aux policiers d’où provenait le véhicule, et devra donc comparaître dans six mois pour recel de vol.