Automobiliste en train de payer un péage

Secteur automobile : quels pays paient le plus de taxes ?

L’ACEA (Association des Constructeurs Européens d’Automobiles), a réalisé une étude montrant quels pays d’europe font payer le plus de taxes à leurs automobilistes. Au total, près de 4 milliards d’euros de taxes sont payées chaque année par les européens. En tête du classement, on retrouve la Belgique avec une moyenne de 3187 euros de taxes par véhicule et par an, tandis que la France se positionne en 8ème position avec des taxes annuelles par véhicules de 1911 euros. 

Des différences marquées selon les pays

Alors que l’Espagne et la Grèce se retrouvent en bas du classement avec un coût total d’environ 1000 euros par an et par véhicule, certains pays comme la Belgique ou encore l’Autriche voient leurs automobilistes payer des taxes de près de 3000 euros par an. Un écart de presque 2000 euros, qui s’explique aussi par le niveau de vie du pays ainsi que par le revenu moyen des habitants. L’ACEA souligne une hausse d’en moyenne 3% au global, en comparaison avec l’année précédente. Dans le milieu du classement, on retrouve la Finlande (2438 euros), le Danemark (2251 euros), les Pays-Bas (2158 euros), l’Allemagne (1963 euros). 

Quelles dépenses sont concernées par ce calcul des taxes européennes ? 

Les achats, les immatriculations de véhicules, l’achat de carburant, les péages… Ce sont des actions quotidiennes qui, mises bout à bout, rapportent des milliards d’euros aux pays concernés. C’est le cas de l’Allemagne, qui détient le plus grand parc européen automobile : en tout, le pays récolte environ 99,9 milliards d’euros par an grâce aux dépenses réalisées par les automobilistes allemands. La France quant à elle n’est pas loin derrière, avec plus de 86 milliards d’euros de recettes fiscales annuelles.