Jeune couple achetant une voiture neuve

Des études montrent que la vente de voitures neuves en France est en baisse constante

Les chiffres des constructeurs automobiles français indiquent que la baisse concernant les ventes de voitures neuves continue dans sa lancée : ayant atteint un niveau historiquement bas en mars, il semblerait qu’elle ne souhaite pas s’arrêter là. On note une baisse de près de 23% depuis un an en France. Les causes : la pénurie de semi-conducteurs qui ne cesse pas et la guerre en Ukraine qui rend plus étalée la production notamment à cause de certaines pièces détachées qui sont plus difficiles à obtenir.

Les ventes en chute libre depuis la crise du Covid-19

Au total, en deux ans, la baisse des ventes de voitures neuves est de 42,23%. Plusieurs groupes français automobiles ont déclaré une baisse importante dans leurs ventes : 

  • Le groupe Stellantis (Peugeot-Fiat) a déclaré une baisse de 29,26%, la plus grosse du marché français.
  • Le groupe Renault a déclaré une baisse de 20,96%.
  • Le groupe Volkswagen a déclaré une baisse de 30,23%.
  • Le groupe Ford quant à lui a vu ses ventes augmenter de 10,88%.

Au total, depuis le début de l’année, le nombre de voitures neuves immatriculées a baissé de 19%. Si on regarde la catégorie des véhicules, la baisse est beaucoup plus importante chez les véhicules à essence avec une chute de 38% contre seulement 12% pour les véhicules électriques.