Voitures neuves en vente en concession

Hausse du marché automobile : une première depuis 14 mois

Après plus d’un an de baisses consécutives, le marché de l’automobile retrouve le chemin de la croissance en France avec une hausse de 3,8% des immatriculations de voitures neuves.

Une petite hausse des immatriculations de voitures neuves au mois d’août

Ce sont au total 91 411 voitures neuves qui ont été immatriculées tout au long du mois d’août 2022, soit une augmentation de 3,8% après 14 mois de baisses consécutives. À l’origine de cette augmentation, la détente dans la pénurie des semi-conducteurs, ce qui a permis aux constructeurs automobiles de finaliser un certain nombre de leurs commandes et de les délivrer à leurs clients.

Une bonne nouvelle pour le secteur, mais qui risque de ne pas se renouveler avec la rentrée, et qui ne suffit pas pour permettre au secteur automobile de retrouver des niveaux de performance proches de ceux des années qui ont précédé la crise sanitaire.

Un marché qui reste globalement en baisse par rapport à 2021 et à 2019

L’augmentation de 3,8% du nombre de voitures immatriculées durant le mois d’août ne représente qu’une légère accalmie. Le marché de l’automobile reste en baisse de 13,8% par rapport aux chiffres de l’an dernier.

Mais la chute la plus impressionnante doit être constatée par rapport à l’année 2019, puisque ce chiffre est inférieur de 29,3% à celui du mois d’août 2019. Le fait qu’une progression ait été réalisée ne doit pas non plus occulter la faiblesse du nombre de véhicules neuf immatriculés en août 2022. C’est la première fois de l’année 2022 que le volume mensuel de véhicules neufs immatriculés est inférieur à 100 000 unités.

En dehors des pénuries et des difficultés d’approvisionnement qui retardent la livraison des voitures, il est également possible qu’un nombre important d’usagers de la route ait fait le choix de différer leur achat d’une voiture neuve afin de connaître les restrictions crit’air qui pourraient être appliquées autour de chez eux dans les années à venir, et ainsi choisir le bon véhicule en conséquence.