Application mobile pour conducteur

Le secteur automobile allemand construit l’alliance Catena-X destinée à protéger les données

Afin de créer un réseau cohérent et fluide dans le secteur automobile allemand concernant les voitures autonomes, l’alliance Catena-X voit le jour avec le but de centraliser les données des constructeurs, équipementiers, vendeurs… Créée par BMW, Deutsche Telekom, Robert Bosch, SAP, Siemens et ZF Friedrichshafen, Catena-X Automotive Network a pour objectif de garantir l’ouverture et la neutralité de l’industrie automobile à tous les acteurs du secteur. Les créateurs de l’association expliquaient leurs premiers progrès au début du mois de mars 2021. 

Définition secteur automobile

Le secteur automobile désigne toutes les activités liées à l’industrie de la voiture comme les composants, les produits et les services. 

Le projet Catena-X

Ouverte à tous les acteurs de la chaîne automobile allemande, l’alliance Catena-X vise à rendre accessibles les données concernant les voitures autonomes afin de tendre vers une industrie uniforme qui permettrait par la suite de simplifier l’échange de données entre les véhicules, mais également entre les différentes plateformes du système. Ce projet, enregistré au titre d’association allemande, concerne autant les grandes entreprises que les plus petites et moyennes entreprises afin de tendre vers une uniformisation du marché. Pourront y participer de manière égale les constructeurs, les fournisseurs, les concessionnaires, les équipementiers, les fournisseurs d’applications, les fabricants de plateformes, d’infrastructures… Le marché de la voiture autonome est un enjeu complexe qui nécessite une centralisation des données pour une performance optimale. 

Les bénéfices attendus

La coopération des différents acteurs vise à augmenter la compétitivité de l’industrie automobile allemande grâce à  la mise en commun de forces et de l’efficacité de chacun. La normalisation des données ainsi que leur accès libre permettra aux entreprises d’aller plus vite tout en étant plus performantes. Nul besoin d’être suréquipé ou de détenir un énorme budget pour participer : le but est d’intégrer les PME au système pour une totale transparence. La réunion des données et des informations peut potentiellement permettre une amélioration des performances concernant la réduction des émissions de CO2 ainsi que la création de nouveaux services innovants. 

Les phases du projet Catena-X

Pour le bon déroulement de la mise en œuvre du projet, les entreprises du projet Catena-X se réfèrent à la norme IDS (International Data System) ainsi qu’au système de cloud européen GAIA-X qui sont des systèmes européens permettant l’échange et le transfère de données dans les règles et selon les valeurs de l’Union Européenne.

L’association a décidé de se concentrer sur 5 domaines d’application dans la première phase de lancement du projet qui sont :

  • Gestion de la qualité
  • Logistique
  • Maintenance
  • Gestion de la chaîne d’approvisionnement
  • Durabilité

La production et le développement sont prévus pour les phases suivantes de l’implémentation du projet.