Tout savoir sur les top-cases des motos

Accessoires de confort indispensables pour certains, freins à l'éco-conduite pour d'autres, les top-cases sont pourtant des équipements très utilisés par les prioritaires de deux-roues motorisés. En effet, les jeunes conducteurs qui viennent de décrocher leur permis moto ont parfois du mal à s’y retrouver, et peinent à choisir un modèle plutôt qu'un autre. Plusieurs éléments doivent être pris en compte : la compatibilité avec le deux-roues tant au niveau du gabarit qu'au niveau du système de fixation, ainsi que la présence d'éléments de sécurité. Quoi qu'il en soit, il est important de garder à l'esprit que l'installation d'un top-case peut entraîner une augmentation de la consommation de carburant.

Top-cases sur une moto en pleine campagne

Bien choisir son top-case

Avant même de se rendre dans un magasin spécialisé ou sur des sites internet commercialisant des top-cases, les propriétaires de deux-roues doivent procéder à une vérification. En effet, il est important de vérifier le PTAC de leur véhicule, qui est indiqué sur le certificat d’immatriculation du deux-roues, afin de connaître la gamme exacte de produits compatibles, et éviter ainsi de commettre une erreur. Ensuite, il est conseillé de comparer l'ensemble des modèles disponibles afin de trouver celui qui correspond le plus à ses attentes. Certains privilégient la robustesse, d'autres le rapport qualité / prix, le design, ou certains aspects pratiques, comme la présence de compartiments ou de sangles. Heureusement, il existe une multitude d'options et les prioritaires de deux-roues trouvent toujours le top-case de leurs rêves.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

L'importance d'une bonne fixation

En ce qui concerne la fixation des top-cases, même si la tentation est importante, les motards doivent bien évidemment choisir un modèle adapté à leur véhicule. Aussi, s'il n'existe pas de système de fixation fiable, il vaut mieux abandonner l'achat plutôt que de bricoler un dispositif. Comme pour les automobiles, il est également possible de demander à des professionnels de l'installer afin de circuler en toute sérénité. L'intervention nécessite généralement l'installation d'un support puis d'une platine sur laquelle se fixe le top-case. Dans tous les cas, cela ne doit pas masquer les clignotants arrière, qui restent obligatoires. Leur absence entraîne une infraction à la réglementation routière française.

Les éléments de sécurité des top-cases

Avant d'acheter un top-case pour équiper un deux-roues, il est nécessaire de vérifier que celui-ci comporte les différents éléments de sécurité nécessaires. Il est vivement conseillé de privilégier les modèles dotés de plusieurs réflecteurs pour être visible des autres usagers. Depuis quelques années, les équipementiers proposent également des gammes plus évoluées, qui intègrent un feu-stop et parfois même un feu de position. Bien qu'il n'existe aucune obligation légale dans le Code de la route, il est conseillé de privilégier les équipements sécurisés, quitte à les payer un peu plus cher.

Top-cases souples d'une moto circulant en montagne

Quel est l'impact des top-cases sur la consommation de carburant ?

Bien qu'ils soient très pratiques, les top-cases peuvent entraîner une augmentation de la consommation de carburant d'un deux-roues. De manière générale, même lorsqu'ils ne les utilisent pas, les prioritaires de moto ou de scooter ne les désinstallent pas. Pourtant, cela leur permettrait de réaliser d'importantes économies de carburant. En effet, la présence d'un top-case, ou de sacoches vides, augmente le poids et diminue l'aérodynamisme des deux-roues, ce qui oblige le moteur à fournir un effort supplémentaire, ce qui entraîne alors une augmentation de la consommation de carburant. Par ailleurs, le même phénomène se produit quand les top-cases sont surchargés...

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Même si la plupart des conducteurs de deux-roues s'accordent à dire que les top-cases sont des accessoires indispensables, leur coût demeure assez élevé. En effet, en plus du top-case en lui-même, il sera nécessaire d'investir dans un système de fixation, qui est généralement vendu à part. Cependant, lorsqu'un trajet nécessite le transport d'une charge durant plusieurs heures, mieux vaut éviter de tout mettre dans un bon vieux sac à dos, car les douleurs lombaires font rarement bon ménage avec la conduite d'une moto ou d'un scooter...

Nos villes couvertes par la conduite :