Usager de la route ajustant sa ceinture de sécurité

La mise en place du nouveau conseil national de la sécurité routière

Le président et les nouveaux membres du conseil national de la sécurité routière ont été nommés le 26 janvier 2021 par décret afin de renouveler le mandat annuel et d’anticiper l’année à venir en termes de normes et régulations à instaurer concernant les routes françaises. 

Définition sécurité routière

La sécurité routière est constituée de différents organismes français mettent en place des actions sur les routes du territoire français afin d’assurer la sécurité des usagers de la route et de prévenir d' éventuels risques.

Un nouveau mandat et une évolution des effectifs

Le conseil national de la sécurité routière a été créé en 2001 et rénové en 2017. Cette année, le maire de Flers dans l’Orne, a été réélu en tant que président. Cet homme est aussi un ancien député, et président de Flers agglomération. Cette nouvelle année marque quelques changements ainsi que des nouveautés concernant la composition du conseil. Ces adaptations se font annuellement en réponse aux besoins de sécurité routière actuels dans le pays.

Les changements concernant le conseil 2021 sont les suivants : 

  • De nouvelles entreprises telles que la SNCF, Orange et le groupe ONET se placent en tant qu’entreprises qui vont agir sur les thématiques de prévention du risque routier dans le cadre professionnel. 
  • La fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) prend place aux côtés de la fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR).
  • La fédération française de cyclisme et l’association 60 millions de piétons marquent de nouvelles arrivées concernant les associations, ce qui va permettre la représentation des usagers les plus vulnérables. 

Ces nouvelles arrivées vont permettre une adaptation rapide et une prise en charge plus approfondie des problématiques liées à la sécurité routière en France notamment concernant : 

  • La sécurité des deux roues motorisés
  • Le risque routier professionnel
  • L’auto formation à la mobilité en ligne gratuite tout au long de la vie

Le CNSR, c’est quoi exactement ? 

Le CNSR est un conseil que le gouvernement a décidé de mettre en place en 2001, afin d’aborder les problématiques de sécurité routière de manière globale, et réussi à assurer la sécurité de tous les usagers de la route, qu’ils soient en deux-roues, en poids lourds, en voiture, piétons, cyclistes…

Ce groupe a pour but de représenter la population ainsi que ses différentes catégories concernant les routes françaises. Il est donc constitué d’élus nationaux afin de pouvoir, d’experts scientifiques, d’experts sociaux, d’experts médicaux, d’experts associatifs, tous connaisseurs du domaine de la sécurité routière. 

Les entreprises ayant un lien avec cette thématique sont également représentées. Le président et les représentants du conseil national de sécurité routière sont élus par le ministre de la sécurité routière, cette année Jacqueline Gouraults. Dans l’organisme, des idées sont exposées, des débats sont menés selon l’actualité et des projets naissent dans le but principal de faire baisser chaque année le nombre d’accidents de la route. Ces idées sont ensuite soumises au ministère de l’intérieur afin de procéder à leur étude et mise en place.

Les missions du conseil

Le conseil s’occupe de d’identifier et analyser toutes les actualités et nécessités en matière de sécurité grâce à des études et des recherches effectuées tout au long des années. Le but est de trouver des solutions qui pourraient améliorer l’état de la circulation ainsi que la façon de conduire des usagers français. 

De ces analyses découlent des recommandations et des conseils qui permettent d’influer sur l’implémentation de nouvelles mesures concernant : 

  • le Code de la route
  • les voies de circulation
  • les radars
  • l’éducation routière
  • les expérimentations routières
  • les équipements routiers obligatoires 
  • la police et la gendarmerie