Voitures neuves alignees

Pour se redresser, le groupe Renault annonce une révolution

Après plusieurs exercices difficiles suite à la pénurie de puces entraînée par le Covid-19 et à son retrait de Russie dû à la guerre en Ukraine, le groupe automobile Renault vient de dévoiler un nouveau plan stratégique qui va chambouler totalement l’avenir du constructeur.

Renault va séparer ses activités véhicules thermiques et électriques

La première des grandes annonces réalisées par Renault ce mardi 8 novembre 2022 est celle du lancement de sa filiale Ampere, qui reprendra l’activité liée aux voitures électriques de Renault. Le groupe au losange a d’ores et déjà des ambitions extrêmement importantes pour cette nouvelle filiale, qui devra produire un million de voitures électriques de marque Renault dès 2031. Elle devrait compter pas moins de 10 000 salariés en France.

Pour financer les ambitions d’Ampere, Renault souhaite introduire sa filiale en bourse au second semestre 2023, tout en gardant une majorité importante.

Une alliance avec le constructeur automobile chinois Geely

Une autre annonce majeure faite par Renault ce mardi 8 novembre 2022 est celle liée au partage de ses activités dédiées à la motorisation thermique à 50% avec le constructeur automobile chinois Geely. L’association de ces deux acteurs du secteur automobile va donner naissance à l’équipementier Horse, qui sera spécialisé dans le développement et la fabrication de moteurs et de boîtes de vitesse, ainsi que la création de systèmes hybrides. Avec dix-sept usines et cinq centres de recherche et développement, Horse devrait compter au total 19 000 employés en Europe, Amérique du Sud et en Chine, pour un chiffre d’affaires estimé à 15 milliards d’euros.