Test d'un super-radar pouvant flasher 32 véhicules à Marseille

Depuis maintenant plusieurs mois, la ville de Marseille teste un super-radar capable de flasher 32 véhicules en même temps. Ce nouveau modèle de radar automatisé devrait révolutionner les contrôles automatiques en France. Pour ce faire, sa conception technique s’appuie de nombreuses technologies de pointe, dont une caméra d’une précision insolente. Ainsi, il est non seulement capable de mesurer la vitesse des véhicules, mais également de vérifier les franchissements des lignes, le respect des distances de sécurité, ou encore les dépassements par la droite. Pourquoi Marseille teste ce nouveau radar plutôt que de le déployer ? Tout simplement parce que le dispositif n’est pas encore homologué, mais tout laisse à penser que ça ne saurait tarder...

Tout savoir sur ce super-radar testé à Marseille

À Marseille, comme dans la plupart des grandes agglomérations françaises, les forces de l’ordre tentent de lutter contre la délinquance routière. Malheureusement, sur les routes dotées de plusieurs voies de circulation, les agents de police et les gendarmes ne peuvent contrôler qu’un véhicule à la fois. Il en est de même pour les radars automatiques... Heureusement, une solution semble se dessiner grâce au Mesta Fusion. En effet, ce nouveau modèle de super-radar est capable de flasher jusqu’à 32 véhicules en même temps, sur 8 voies différentes et dans les deux sens de circulation.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Comment fonctionne le Mesta Fusion ?

Le Mesta Fusion, actuellement testé à Marseille, fonctionne grâce à une technologie de radar tracker multi-cibles non intrusif. Celui-ci est doté d’une caméra très haute résolution ainsi que de puissants flashs qui permettent une lecture quasiment parfaite (1 % d’erreur) des plaques d’immatriculation, même à grande vitesse. Son architecture modulaire et son firmware sont totalement paramétrables afin de simplifier les opérations d’installation ainsi que la maintenance à distance. Son fonctionnement est donc parfaitement adapté à des routes dotées de voies multiples comme les zones urbaines et autoroutières ainsi qu’à des intersections. Par ailleurs, dès lors qu’une infraction est détectée, un message d’alerte automatique est généré, crypté puis envoyé via le réseau sécurisé numérique aux centres de gestion des amendes automatisées.

Quelles sont ses autres fonctionnalités ?

En plus d’être capable de flasher 32 véhicules en même temps, ce nouveau radar testé à Marseille est doté de plusieurs fonctionnalités dont  :

  • Surveillance des voies interdites et autorisées
  • Détection de franchissement de voie interdite
  • Contrôle de basse vitesse
  • Contrôle des dépassements interdits, y compris pour les deux-roues
  • Contrôle de la distance de sécurité
  • Enregistrements vidéo afin de verbaliser l’infraction
  • Surveillance intelligente des véhicules qui changent de direction
  • Détection du franchissement d’une ligne de stop ou d’un feu de signalisation

Par ailleurs, il est également possible de collecter des métriques permettant d’effectuer une analyse statistique de la circulation routière.

Pourquoi Marseille pour tester ce nouveau radar ultra-performant ?

Même si sur le papier, la possibilité d’implanter un nouveau radar capable de flasher 32 usagers en même temps est très séduisante, dans les faits plusieurs étapes restent à franchir avant de voir un tel dispositif envahir le réseau routier français. En effet, pour le moment le Mesta Fusion ne dispose d’aucune des homologations nécessaires pour être utilisées par les forces de l’ordre en France ? Aussi, Marseille teste ce nouveau radar afin de faire évoluer plus rapidement le contexte.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Si la phase d’expérimentation donne les résultats attendus, la ville de Marseille a prévu d’installer un total de 455 super-radars Mesta Fusion. Par ailleurs, le projet de sécurité routière prévoit d’en installer plusieurs dans les zones pourvues de cabines de leurres. Ainsi, les conducteurs marseillais n’auront plus d’autre choix que de respecter le Code de la route afin de ne pas risquer d’y laisser rapidement leur permis de conduire. Quant à ceux qui ont toujours rêvé de rejouer l’une des scènes mythiques de Taxi, il faudra se contenter de jouer sur une console de jeux ...