Tests sur l'accessibilité des traversées piétonnes réalisés par le CEREMA et la ville de Paris

Dans les rues de la capitale, il n’est pas toujours aisé pour les piétons handicapés ou à mobilité réduite, de trouver leur place tant les trottoirs et les traversées piétonnes sont des territoires hostiles. En effet, en dépit des contraintes réglementaires fixées par le décret 2006-1658 du 21 décembre 2006, afin de permettre aux usagers aveugles ou malvoyants de distinguer la chaussée des passages piétons, plusieurs axes d’amélioration visant à rendre ces espaces de circulation plus accessibles ont été identifiés. C’est dans ce contexte très spécifique que le Cerema et la ville de Paris ont mis en place plusieurs expérimentations, entre 2016 et 2017, permettant d’analyser les apports de nouveaux dispositifs tactiles. À l’issue de cette phase expérimentale, il a été possible d’identifier les caractéristiques du dispositif tactile de guidage qui répondait le mieux aux attentes de la ville de Paris.

L’importance de l’accessibilité des traversées piétonnes à Paris

« Comment améliorer l’accessibilité des traversées piétonnes, tout en leur offrant un niveau de confort et de sécurité maximum dans les rues de Paris ? ». Il s’agit sans doute de la principale problématique qui a animé les échanges entre celles et ceux ayant pris part aux projets d’expérimentation du Cerema et de la ville de Paris. Chaque jour, plusieurs catégories de piétons se côtoient sur les trottoirs parisiens. Si la plupart d’entre eux évoluent aisément, d’autres sont en situation de handicap visuel ou moteur, et ont parfois bien du mal à se frayer un chemin. Alors que d’après des études récentes, seulement 3 % des stations de métro parisiennes seraient accessibles aux personnes en situation de handicap, qu’en est-il réellement des traversées piétonnes  ?

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Une expérimentation a été menée sur 8 produits tactiles en 2016 à Paris

C’est en 2016 que les expérimentations menées par le Cerema et la ville de Paris autour de l’accessibilité des traversées piétonnes ont débuté. Durant la première phase des tests, 8 produits tactiles ont été évalués durant 4 jours sur une chaussée fermée à la circulation. Des captations audio et vidéo, ainsi que l’interview de chaque participant ont permis d’établir un premier retour d’expérience, mais également d’analyser le niveau de performance offert par chaque dispositif tactile. L’objectif principal consistait à identifier les 3 produits les plus performants afin de continuer l’expérimentation en les implantant sur des chaussées ouvertes à la circulation.

Une expérimentation a été menée sur 3 traversées piétonnes en 2017

En 2017, l’expérimentation menée par le Cerema et la ville de Paris a été poursuivie dans le 14e arrondissement, au niveau de la place Victor et Hélène Basch. Durant cette phase, les dispositifs tactiles facilitant l’accessibilité des traversées piétonnes aux handicapés ont été testés dans des conditions réelles par un panel composé d’une quarantaine d’usagers. Lors de différentes étapes, ce sont les comportements des piétons, mais également ceux des autres usagers qui ont été évalués. En effet, au même titre que les autres éléments de signalisation, l’implantation de dispositifs tactiles ne doit pas engendrer une gêne pour les autres catégories d’usagers. Un focus a d’ailleurs été mené en parallèle sur le ressenti acoustique des cyclistes.

Les résultats des expérimentations menées par le Cerema et la ville de Paris

Après analyse, les résultats des expérimentations menées par le Cerema et la ville de Paris semblent plus qu’encourageants. En effet, ils ont permis de décrire avec plus de précisions les besoins des usagers en matière de dispositifs tactiles pour améliorer l’accessibilité des traversées piétonnes. Cela porte aussi bien sur l’ergonomie générale du produit que son fonctionnement sonore, son implantation idéale ou encore son taux d’usure.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Comme pour les Plateformes d’expérimentation pour la mobilité des machines et des véhicules intelligents de Clermont-Ferrand, le travail mené autour de l’accessibilité des traversées piétonnes par le Cerema et la ville de Paris vont permettre d’accélérer le déploiement de nouveaux dispositifs, non seulement en offrant des résultats fiables, qui faciliteront la prise de décision, mais également en alimentant les chantiers visant à normaliser ce type de dispositif.

Nos villes couvertes par la conduite :