Expérimentation d’un capteur pour sécuriser la traversée des piétons à Metz par le CEREMA

La ville de Metz a sollicité le CEREMA dans le cadre de son plan d’action visant à améliorer la prise en compte des piétons au niveau des carrefours comportant des feux de signalisation. L’objectif de ce test en circulation est de mesurer l’impact de l’installation d’un nouveau capteur visant à sécuriser les traversées des piétons sur l’ensemble des usagers. Aussi, l’implication du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement est apparue comme étant une évidence dès les premiers échanges. La solution apportée fonctionne à l’aide d’un capteur innovant, dont l’action permet de sécuriser la traversée des piétons. En s’appuyant sur les mesures thermiques, celui-ci redéfinit la durée du feu vert piéton afin de l’optimiser durant chaque traversée. Deux expérimentations ont été menées en parallèle dans Metz en conditions réelles de circulation.

Tout savoir sur l’expérimentation d’un nouveau capteur pour sécuriser les traversées des piétons à Metz

Au cours des dernières années, plusieurs études ont été menées autour des déplacements piétons afin d’améliorer la sécurité de ce groupe d’usagers particulièrement vulnérables. Aussi, les différentes parties prenantes se sont très rapidement aperçues que le niveau de prise en compte des piétons aux abords de carrefours à feux était peu satisfaisant. C’est pour répondre à cette problématique que la ville de Metz a décidé de lancer l’expérimentation d’un nouveau capteur pour sécuriser les traversées des piétons, partenariat avec le CEREMA. Ce qui rend le dispositif particulièrement innovant c’est sa capacité à adapter le temps alloué à la traversée de la chaussée en fonction du nombre de piétons présents sur un passage pour piétons.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Pourquoi avoir fait appel au CEREMA ?

En France, le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) est consulté pour mener à bien des projets d’expérimentation routière. Du fait de son implantation régionale, le CEREMA maîtrise parfaitement le contexte, les enjeux et les problématiques de chaque projet. Ainsi, les équipes pluridisciplinaires qui y œuvrent au quotidien s’attachent à proposer des solutions sur mesure afin de répondre de manière innovante à une ou plusieurs problématiques. L’expérimentation d’un nouveau capteur pour sécuriser les traversées des piétons à Metz est un très bon exemple, qui illustre parfaitement les missions du CEREMA.

Comment fonctionne le capteur pour sécuriser les traversées des piétons à Metz  ?

Alors que plusieurs expérimentations se sont appuyés sur des dispositifs de captation vidéo, celle qui a été mise en place à Metz repose sur une autre approche. En effet, c’est par l’intermédiaire d’un capteur thermique que le nombre de piétons, qui attendent au niveau d’un feu de signalisation pour traverser la chaussée, est déterminé. En fonction des résultats obtenus, la durée pendant laquelle il leur sera possible de traverser augmente ou diminue.

Feu de signalisation pour piétons au vert

Dans quel quartier de Metz l’expérimentation a-t-elle lieu ?

Rien n’a été laissé au hasard dans le choix des lieux où l’expérimentation d’un nouveau capteur pour sécuriser les traversées des piétons a été déployée. Deux points stratégiques cumulant une forte affluence de véhicules à moteur et des flux de piétons denses, dans Metz, ont finalement été sélectionnés. La première zone où a eu lieu l’expérimentation est un carrefour très passant situé aux abords d’un lycée. Ainsi, il a été possible de tester les variations de la densité de présence des piétons grâce aux débuts et fins des cours. La deuxième zone quant à elle se situe à proximité d’un collège. Cette zone a été choisie, car elle présente l’avantage d’être traversée par des groupes de piétons plus ou moins importants, et ceci tout au long de la journée.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

D’après le site officiel du CEREMA, un bilan complet de l’expérimentation, qui a été menée à Metz, sera publié avant la fin de l’année 2018. Celui-ci devrait permettre de mesurer les apports d’un tel projet, mais également d’en dégager les axes d’amélioration. Ainsi, si d’autres agglomérations souhaitent effectuer de nouveaux tests, elles pourront s’appuyer sur des données fiables pour démarrer leur réflexion et déterminer de nouvelles solutions innovantes à tester pour répondre à une problématique similaire ou proche.

Nos villes couvertes par la conduite :