Jeunes conducteurs : optez pour le conducteur secondaire pour payer moins cher votre assurance auto

Pour tous les jeunes conducteurs ayant été reçu à l’examen pratique du permis de conduire, le choix de la première assurance automobile est un passage obligé et généralement compliqué. Il existe cependant des solutions pour les conducteurs n’ayant pas la nécessité de posséder leur propre véhicule, comme l’assurance conducteur secondaire.

Photographie présentant de jeunes conductrices en voyage.

Qu’est-ce que l’assurance conducteur secondaire ?

Il est possible pour un bénéficiaire d’ajouter à son contrat d’assurance un individu qu’il ou elle pourra désigner comme étant un conducteur secondaire du véhicule. Pour pouvoir profiter de ce statut, le conducteur secondaire doit être dûment présenté et nommé dans le contrat d’assurance de l’assuré principal, qui doit donc comporter son nom, son prénom, sa date de naissance, etc ...

En devenant conducteur secondaire du véhicule, l’usager a le droit de conduire le véhicule et a la certitude d’être assuré lors de sa conduite, mais uniquement de manière ponctuelle. En effet, s’il peut conduire lors de départs en vacances, en remplacement du conducteur, ou durant les week-ends, le conducteur secondaire n’est pas autorisé à conduire le véhicule assuré à la place du bénéficiaire principal pour les trajets du quotidien.

Permis de conduire
35% moins cher !

Le nombre de conducteurs secondaires pour un même véhicule peut être limité par le contrat d’assurance. Cette limite dépend des politiques de chaque assureur.

Les différences avec le conducteur occasionnel ?

Contrairement à un conducteur secondaire, un conducteur occasionnel n’est pas désigné nommément. Ainsi, tout individu peut se trouver être un conducteur occasionnel s’il conduit un véhicule dont il n’est pas l’assuré principal, et ceci dans le cadre d’une situation exceptionnelle et pour une courte durée de temps. L’assuré principal doit donc rester le conducteur habituel du véhicule.

Photographie d'un certificat d'assurance accompagné d'un certificat d'immatriculation et d'un permis de conduire.

Quel intérêt pour les jeunes conducteurs ?

En étant assuré sous le contrat d’un autre usager, généralement l’un de ses parents, le jeune conducteur pourra bénéficier des bonus accumulés par l’ensemble des conducteurs assurés sous un même contrat.

Ainsi, si ni l’assuré principal ni le ou les assurés secondaire ne sont pas responsables d’un accident pendant une certaine période, tous les usagers, dont le jeune conducteur, pourront bénéficier du bonus ainsi accumulé une fois qu’ils prendront une assurance en leur nom propre, qui sera donc déduit du prix original du contrat.

Permis de conduire
35% moins cher !

De plus, comme il n’est pas le cosignataire du contrat d’assurance, ce n’est pas au conducteur secondaire de payer pour l’assurance. Il ne devra pas non plus verser une franchise en cas d’accident responsable, ce qui est toujours financièrement intéressant pour des jeunes conducteurs n’ayant généralement que peu de moyens financiers.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que ce qui est valable pour le bonus l’est également pour le malus. Ainsi, si le conducteur secondaire est reconnu responsable d’un accident, ce n’est pas seulement lui mais également les autres conducteurs secondaires ainsi que le conducteur principal qui risquent un malus.

Payer moins cher son assurance auto

Si permettre à un jeune conducteur de bénéficier sans frais d’une assurance auto est toujours un appui financier intéressant pour une famille, il est toujours possible de payer encore moins, notamment grâce aux comparateurs d’assurance comme le comparateur du site le jeune conducteur, qui permettent à chaque usager de trouver l’assurance automobile adaptée à leurs besoins et au prix le plus avantageux.