Les différentes catégories d’assurances

En France, pour pouvoir circuler en toute légalité avec un véhicule, il est obligatoire pour le titulaire de la carte grise de souscrire à une assurance. Compte tenu de la multitude de contrats existant, il n’est pas toujours évident d’en comprendre les spécificités. Heureusement, il est possible de comparer les différentes catégories d’offres avant de choisir la formule la plus adaptée. De l’assurance basique garantie au tiers, à l’assurance tous risques en passant par les options permettant d’assurer un conducteur secondaire ou encore un véhicule sans permis, toutes les combinaisons sont possibles.

Jeune automobiliste appelant son assurance suite à un accident de la route

Comment bien choisir son contrat d’assurances auto ?

Avant de choisir un contrat d’assurance auto, il est essentiel pour chaque conducteur de déterminer le niveau de garantie auquel il souhaite souscrire. En effet, moins un contrat est coûteux et moins la couverture en cas de sinistre est importante. Il est également possible d’ajouter des options en fonction des habitudes de conduite des usagers, des particularités du véhicule, du nombre de kilomètres parcourus chaque année ou encore en tenant compte de la situation de l’assuré.

Au tiers

En optant pour une assurance au tiers, le propriétaire d’un véhicule bénéficie uniquement d’une garantie responsabilité civile. Cela signifie qu’il ne bénéficiera que de l’assurance minimale obligatoire. Aussi, le conducteur ne sera pas assuré pour les dommages matériels que son véhicule pourrait subir en cas d’accident responsable, ni même pour les dommages physiques dont il serait la victime, mais uniquement pour ceux causés à un tiers.

🚦 Consultez la définition complète de la responsabilité civile 🚦

Tous risques

La formule d’assurance tous risques est de loin la plus complète, car elle permet de couvrir tous les types de dommages que pourrait subir un véhicule, même en cas d’accident responsable. Généralement, elle est conseillée après l’acquisition d’un véhicule dont la valeur est importante, car les coûts de réparation en cas d’accident ou de dégradation seront plus importants.

Conducteur secondaire

Cette option permet d’apporter une solution au propriétaire d’un véhicule à moteur dont l’un des enfants vient de décrocher son permis de conduire. Pour en bénéficier, le titulaire du contrat d’assurance devra informer son assureur de la nécessité d’ajouter un conducteur secondaire en indiquant ses coordonnées complètes (nom, prénom, date de naissance, numéro de permis de conduire). Ainsi, lors de chacun de leurs déplacements, les deux conducteurs seront couverts par les mêmes garanties.

Couple de seniors appelant leur assurance suite à une panne de voiture

Véhicules sans permis

Pour faire face au succès grandissant de ces véhicules à mi-chemin entre le scooter et la voiture, de nombreuses compagnies d’assurance proposent des contrats dédiés aux véhicules sans permis. Comme pour les contrats d’assurance auto standards, il existe différentes formules d’assurances VSP. Dans tous les cas, elles comprennent une garantie responsabilité civile.

Non roulants

Peu de conducteurs le savent, mais en France assurer un véhicule qui ne roule pas ou plus est obligatoire compte tenu de l’article L211-1 du Code des assurances. Cela implique la mise en place d’un contrat d’assurance basique, qui comportera à minima une garantie responsabilité civile afin de couvrir l’ensemble des dommages qui pourraient être causés à un tiers.

Suite à une résiliation

Dans les très rares cas où une compagnie d’assurance fait le choix de résilier le contrat de l’un de ses assurés, celui-ci sera désormais considéré comme « à risques ». La conséquence directe est l’augmentation très importante du coût de son assurance auto. En effet, cette décision apparaîtra sur son relevé d’information auto, et cela rendra ses recherches d’un nouvel assureur particulièrement compliquées. Heureusement, il existe des assurances qui se sont spécialisées dans la prise en charge de ces profils à risques.

Conductrice remplissant ses documents d'assurance

D’après les chiffres communiqués par la Fédération française de l’Assurance en 2017, les Français ont fait assurer près de 45 millions de véhicules motorisés (auto, moto, utilitaire...). Cela représente un montant total de cotisation de plusieurs dizaines de milliards d’euros pour garantir les dommages physiques et matériels causés après un accident de la route. Malheureusement, il existe encore de trop nombreux cas de conducteurs qui circulent à bord de véhicule non assuré, et qui n’ont pas conscience du risque qu’ils prennent lors de chacun de leur déplacement.

Découvrez nos offres dans votre département

Il suffit de créer un compte Ornikar gratuitement.

J’ai déjà un compte

Les différentes catégories d’assurances : Envie dʼen savoir plus ?

Nos articles du permis de conduire