Conductrice reglant sa Tesla

La nouvelle assurance de Tesla analyse les données en temps réel

Développée dans 8 états américains, la nouvelle police d’assurance Tesla se base sur les données du conducteur en temps réel pour fixer les prix de la prime d’assurance. La Virginie, le Texas, l’Ohio, l’Oregon, le Nevada, le Colorado et l’Arizona sont concernés.

Un système permettant aux conducteurs de payer moins cher

Cette assurance est originale car elle ne prend pas seulement en compte l’âge ou les antécédents du conducteur : elle fonctionne grâce à un score de sécurité pour déterminer si l’assuré est un bon conducteur. Les éléments pris en compte dans le score de sécurité sont les suivants : 

  • Le nombre d’avertissements de collisions avant.
  • Le nombre de freinages brusques.
  • La vitesse, notamment en virages.
  • La distance de suivi des véhicules de devant.
  • Le nombre de débrayages forcés.

Selon Tesla, cette nouvelle assurance pourrait permettre aux conducteurs moyens d’économiser entre 20 et 40% de leur prime par rapport à un contrat lambda chez la concurrence. En France, ce genre d’assurance auto existe sous la forme d’un boîtier placé dans certains véhicules, mais les données sont protégées par la CNIL et ne peuvent être utilisées n’importe comment.