Les véhicules tractés

Parmi les nombreuses catégories d’usagers qui circulent au quotidien sur le domaine routier, les véhicules de remorquage appartiennent à une typologique toute particulière. En effet, les remorques ne disposent pas d’un moteur et leur utilisation nécessite donc la présence d’un autre véhicule pour les tracter.

Tout savoir sur les éléments de remorquage

Les éléments de remorquage sont généralement désignés en tant que "remorques" par la plupart des conducteurs. Lorsque la remorque nécessite de reposer, en partie, sur le véhicule qui le tracte, il s’agit alors d’une semi-remorque. Généralement, ce sont des mécanismes souples ou rigides qui permettent la transmission de l’effort de traction entre deux véhicules  : le tracteur et la remorque.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Comment utiliser une remorque  ?

Généralement l’utilisation d’une remorque dépend étroitement du type de véhicule qui la tracte. Voici une liste des différentes utilisations qui pourront être faites  :

  • pour les cycles, les cyclomoteurs et les motocyclettes  : transporter des charges légères telles que des courses, des animaux de compagnie, des enfants ou encore des sacs de voyage
  • pour les voitures : transporter des charges assez lourdes telles que des cartons de déménagement, des meubles, une moto, ou encore tracter une caravane à l’aide du crochet d’attelage
  • pour les camions : transporter de très lourdes charges (semi-remorque)
  • pour les tracteurs agricoles : transporter de très lourdes charges telles que des ballots de paille ou des sacs de céréales

En fonction de la manière dont ils sont tractés, on distingue plusieurs types de remorques  : les articulés, les trains doubles et les trains routiers. D’un point de vue technique, il est possible de distinguer également les remorques qui fonctionnent à l’aide d’une roue, de celles qui fonctionnent à l’aide d’un ou plusieurs essieux.

Les contraintes techniques fixées par le code de la route

C’est le Code de la route qui fixe la largeur et la longueur maximale autorisée pour chaque catégorie de véhicule tracteur. Ainsi, d’après l’article R312-10, pour les deux roues la largeur maximum varie entre 100 et 200 cm en fonction de la cylindrée, pour les autres véhicules motorisés, cela varie entre 260 et 295 cm.

En ce qui concerne la longueur maximum autorisée, il faudra se référer à l’article R312-11, sauf dans le cas où l’on obtient une dérogation auprès du Ministre des Transports. Cependant, il est logique de penser que les autobus, les poids lourds ainsi que les engins agricole disposent d’une longueur autorisée pour leur remorque beaucoup plus importante qu’une automobile ou qu’une moto. Dans tous les cas, le poids d’un véhicule de remorquage chargé ne peut être supérieur à la moitié du poids à vide du véhicule qui le tracte. En France, les modalités d’application du Code de la route sont déterminées par arrêté.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Régulièrement, les forces de police et de gendarmerie procèdent à des contrôles routiers afin de s’assurer que les usagers respectent de la réglementation en matière de PTAC maximum autorisé, de limitation de vitesse et de signalétique. En cas d’infraction, ce sont généralement des contraventions qui sanctionnent les conducteurs imprudents. Cependant, il existe des cas particulièrement dangereux où l’immobilisation de l’ensemble peut être mise en place.

Nos villes couvertes par la conduite :