Vehicules presentes sur un salon automobile

Après deux saisons digitales, la nouvelle édition du salon Autonomy se tiendra Porte de Versailles

Le salon parisien dédié aux solutions de mobilité durables se tiendra Porte de Versailles les 16 et 17 mars 2022, après plusieurs éditions sans format présentiel du fait de la crise du Covid.

Une nouvelle édition du salon Autonomy en présentiel après deux éditions digitales

Le salon Autonomy, lancé en 2016 seulement un an après la signature des accords de Paris, n’a pas proposé de salon en présentiel en 2020 ni en 2021 du fait de la crise sanitaire. Mais ce sera différent pour la nouvelle édition de ce salon, qui se tiendra les 16 et 17 mars prochain Porte de Versailles.

Le salon d’une durée de deux jours accueillera pas moins de 200 exposants, tous acteurs du secteur des nouvelles mobilités et de la mobilité durable.

Le format du salon repensé autour de 8 thématiques

Pour cette édition 2022, le salon Autonomy sera articulé autour de 8 thématiques associées à l’éco-mobilité : 

  • la micro-mobilité et la mobilité active : une thématique axées sur les trottinettes, les vélos, les scooters et les autres formes de mobilité active rendant les villes plus saines
  • la mobilité partagée : une thématique abordant l’ensemble des solutions de free-floating, de mobilité à la demande, …
  • la “Mobility as a service” : une thématique liée aux solutions interopérables destinées à développer le MAAS
  • les services et solutions de mobilité liés aux villes intelligentes : une thématique permettant aux autorités de bénéficier en temps réel des données liées à la gestion de la mobilité et du trafic dans les espaces urbains
  • la mobilité en entreprise et la gestion de flotte : les services permettant aux entreprises de mieux gérer leur empreinte carbone en se basant sur des données fiables pour gérer leur flotte de véhicules
  • la mobilité électrique et les infrastructures associées : une thématique basée sur les nouvelles formes de motorisation pour les véhicules et la mise en place d’infrastructures destinées à accueillir leur développement
  • la logistique urbaine du dernier kilomètre : une thématique axée sur les nouveaux besoins en matière de livraison et sur les nouvelles solutions destinées à réduire l’encombrement des routes et les émissions de gaz à effet de serre
  • les véhicules autonomes : une thématique axée sur les opportunités liées aux véhicules autonomes, sur les infrastructures à mettre en place pour les accueillir, sur les enjeux en matière de sécurité, etc …