Voiture electrique en recharge

L’UE acte la fin des ventes de voitures thermiques en 2035

Députés et États européens viennent de trouver un accord permettant d’entériner définitivement la fin de la vente de voitures thermiques neuves en 2035. Cet accord prévoit notamment des étapes complémentaires en 2025 puis 2030.

La confirmation du virage écologique pris par l’UE

Si l’annonce de la fin de la vente de véhicules thermiques en 2035 en Europe est déjà connue des automobilistes, il fallait encore que les instances européennes se mettent d’accord sur la manière dont allait s’organiser ce passage au tout électrique.

C’est chose faite, puisque le texte a été officiellement approuvé. D’après Frans Timmermans, le vice-président de la Commission européenne chargé du "Pacte vert", il s’agit d’un signal fort envoyé non seulement à l’industrie automobile, mais également aux consommateurs, indiquant que l’Union Européenne prend le virage d’une mobilité sans émissions.

La neutralité carbone dans l’Union Européenne pour 2050

Ce nouveau texte, qui s’accompagne de jalons en 2025 et 2030 destinés à accompagner la fin des ventes de voitures thermiques neuves en 2035, s’inscrit dans le cadre de l’objectif de neutralité carbone de l’Union Européenne.

En effet, l’Union Européenne s’est donnée comme objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050. La part de l’automobile représente environ 15% de toutes les émissions de CO2 émises dans l’Union européenne.