Comment réagir suite au vol de son véhicule ?

En 2016, plus de 108 000 véhicules ont été volés en France par des petits délinquants. Même si les chiffres sont en baisse, cela n’empêche pas certains conducteurs d’avoir à subir ce désagrément. Pour les usagers de la route confrontés à ce genre de situation, la première démarche administrative à réaliser est de vérifier leur contrat d’assurance auto afin de savoir si ce type de sinistre est pris en charge. Ensuite, il est impératif de réaliser 3 démarches  : un dépôt de plainte, une déclaration d’assurance et faire opposition au service des certificats d'immatriculation.

Vol de voiture ou de deux-roues, que faire  ?

Chaque jour, un peu moins de 300 véhicules sont subtilisés à leur propriétaire légitime. Malgré l’ampleur du phénomène, la majorité des assureurs proposent des formules qui ne prévoient pas d’indemnisation en cas de vol d’un véhicule. Aussi, pour tous les conducteurs qui se demandent  : « Comment réagir suite au vol de son véhicule ? », la réponse la plus simple est de bien y réfléchir avant d’assurer un véhicule. En effet, la garantie « vol » est uniquement incluse dans les contrats d’assurance tous risques.

Pour en bénéficier en étant assuré au tiers, il faudra souscrire une option. Généralement, le meilleur compromis pour assurer un véhicule d’occasion contre le vol réside dans une formule intermédiaire, aussi appelée tiers amélioré. Pour les deux-roues, le propriétaire devra également utiliser un antivol homologué par sa compagnie d’assurance.

Une fois ces précautions prises, il sera plus aisé de mettre en place les démarches liées au vol de son véhicule.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Déposer une plainte pour vol

Le dépôt de plainte pour vol doit être réalisé dans un commissariat de police ou dans une gendarmerie sous 24 heures. Cette démarche donne lieu à la remise d’un reçu, qui va non seulement permettre de déclencher les recherches, mais également de dégager le propriétaire de sa responsabilité en cas d’utilisation illégale du véhicule, ou d’accident de la route. Le récépissé de déclaration de plainte pour vol est systématiquement demandé par l’assureur pour constituer un dossier de sinistre. Par la suite, il est transmis en préfecture pour qu’une opposition sur le certificat d'immatriculation soit réalisée. Cela a pour conséquence de faire apparaître la mention « volée » dans le fichier centralisé de gestion des immatriculations des véhicules.

Informer son assureur du vol de son véhicule

Une fois que le véhicule a été déclaré auprès des forces de l’ordre comme étant volé, il est nécessaire d’en informer son assureur sous 48 heures. La plupart du temps, il suffit d’appeler un numéro dédié pour enclencher les démarches de prise en charge. Si le délai n’est pas respecté, sous certaines conditions, la compagnie d’assurance peut refuser toute forme d’indemnisation. Si le véhicule n’est pas retrouvé sous 30 jours, l’assuré est indemnisé suite à une expertise qui permet de déterminer la valeur de remplacement du véhicule. Dans la moitié des cas de vol, le véhicule est retrouvé et dans ce cas, les réparations à effectuer sont également chiffrées par un expert après une évaluation.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Déclarer le vol de son véhicule à l’administration

En théorie, le service des cartes grises est notifié automatiquement du vol d’un véhicule après un dépôt de plainte. Dans la réalité, cette procédure prend du temps et il est conseillé aux propriétaires d’un véhicule volé de réaliser également une déclaration sous 24 heures. Dans les cas où le certificat d'immatriculation se trouvait à l’intérieur du véhicule, cela devrait empêcher rapidement toutes tentatives de revente frauduleuse.

Seuls les assurés qui disposent d’une garantie « vol » pour le véhicule dérobé seront indemnisés par leur compagnie d’assurance. Généralement, cela couvre aussi bien les dommages liés à une tentative que ceux constatés lorsque le véhicule est retrouvé après avoir été déclaré comme volé. Dans tous les cas, une expertise doit être réalisée afin de chiffrer le montant de l'indemnisation qui sera versée au propriétaire du véhicule.

Nos villes couvertes par la conduite :