Assurance auto étudiant : toutes les spécificités

Si tous les usagers de la route circulant au volant d’un véhicule motorisé doivent impérativement être assurés, certains d’entre eux représentent des risques plus importants pour les assureurs que les autres. C’est notamment le cas des étudiants, qui appartiennent généralement à la catégorie des jeunes usagers, et qui paieront donc de fait leur assurance auto nettement plus chère que des usagers de la route ayant une plus longue expérience de la conduite.

AU SOMMAIRE :

Comment choisir son assurance auto lorsque l’on est étudiant ?

Il peut être difficile de concilier d’un côté vie étudiante et de l’autre conduite des automobiles. Avec leur bonus généralement peu élevé, leur budget restreint et leur profil à risque, les étudiants doivent veiller à bien choisir l’assurance auto qui répondra à l’ensemble de leurs attentes.

Pour cela, les étudiants cherchant à faire assurer leur voiture doivent définir les formules qui leur permettront de se protéger eux-mêmes ainsi que leur véhicule en cas de collision responsable notamment. Mais il leur faut également savoir qu’en tant que jeunes usagers, ceux-ci seront soumis à une surprime spécifique, qui diminuera de moitié après chaque année sans accident responsable.

Tous ces éléments doivent être pris en compte par l’étudiant lorsqu’il réalise un devis d’assurance auto en ligne pour sa voiture.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

À quelles garanties souscrire lorsque l’on est étudiant ?

La grande majorité des étudiants sont des conducteurs qui circulent au volant de voitures d’occasion, dont la valeur n’est généralement pas suffisamment élevé pour justifier que le conducteur choisisse une assurance tous risques. Si la garantie “au tiers” est le minimum obligatoire pour que les usagers puissent circuler légalement sur le réseau routier français, il est vivement conseillé à ces automobilistes de souscrire certaines garanties complémentaires en cas d’accident responsable, et notamment la garantie personnelle du conducteur. Car si les véhicules peuvent facilement être remplacés, il est important que les étudiants fassent l’objet d’une protection accrue, d’autant que les usagers âgés de 18 à 24 ans, soit une grande partie des jeunes conducteurs, représentent à eux seuls 16% des tués sur les routes et que 5000 d’entre eux sont blessés tous les ans.

Il sera donc conseillé à un étudiant devant choisir un contrat d’assurance auto jeune conducteur de sélectionner, en plus de sa garantie “au tiers”, la garantie qui lui permettra d’être dédommagé en cas de dommages corporels afin de bénéficier d’une couverture protégeant leur santé. S’il tient à protéger au moins en partie son véhicule, il peut choisir de souscrire d’autres couvertures complémentaires, comme la garantie “bris de glace”, qui protégera le pare-brise, les vitres ainsi que les rétroviseurs de la voiture.

L’usager doit cependant garder en tête que le prix de sa prime pourra être doublé durant sa première année de permis de conduire, et que plus il choisira de garanties complémentaires, plus le prix de sa prime ainsi que celui de sa surprime seront importants.

La surprime des assurances auto pour jeunes conducteurs

Parce qu’ils sont généralement jeunes et qu’ils ont souvent peu d’expérience derrière un volant, les étudiants ont un profil de “jeune conducteur”. Cette catégorie d’assuré n’a rien à voir avec l’âge du conducteur en lui-même, mais est liée à son profil d’assuré, notamment en matière du nombre d’années passées en ayant souscrit une assurance auto. Si la grande majorité des jeunes conducteurs sont des usagers ayant obtenu leur permis de conduire pour la première fois, les automobilistes n’ayant pas conduit ou été assuré depuis plus de 3 ans ainsi que ceux ayant vu leur permis de conduire être annulé sont considérés comme étant des jeunes conducteurs.

Tous ces usagers sont donc soumis à une surprime, dont le taux de départ dépend du type de formation suivi et dont le coût est dégressif au fil des années, à condition que ce conducteur n’ait commis aucun impair. Ainsi, un étudiant qui aura suivi une formation traditionnelle à l’examen du permis de conduire pourra être soumis à un complément tarifaire atteignant :

  • jusqu’à 100% de la prime d’assurance la première année
  • jusqu’à 50% après deux ans sans accident responsable
  • jusqu’à 25% trois ans sans avoir provoqué de dommages
  • 0% la quatrième année sans sinistre

Le tarif est différent pour un jeune conducteur ayant suivi sa formation en conduite accompagnée, puisque celui-ci sera soumis à une surprime dont le prix peut atteindre :

  • jusqu’à 50% de la prime d’assurance la première année
  • jusqu’à 25% après deux ans sans accident responsable
  • jusqu’à 12,5% après trois ans sans avoir provoqué de dommages
  • 0% la quatrième année sans collision

Dans les deux cas, ce n’est qu’à partir de la quatrième année en étant assurés sans avoir causé d’accident que ces usagers ne seront plus considérés comme étant des usagers inexpérimentés, et qu’ils pourront bénéficier d’un contrat d’assurance auto ne comportant plus aucun complément de tarif.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Choisir l’assurance auto jeune conducteur d’Ornikar

Si vous avez moins de 28 ans, vous avez la possibilité de choisir l’offre d’assurance auto jeune conducteur proposée par Ornikar. Grâce à Ornikar, vous pouvez réaliser votre demande de devis d’assurance auto en ligne pour jeune conducteur en moins de 30 secondes, et voir ainsi le prix qui vous est proposé pour votre assurance spéciale jeune conducteur.